J’arrête le gaspillage d’énergie

Eviter le gaspillage des ressources naturelles qui se raréfient est devenu un enjeu environnemental et financier. En effet, le pourcentage de la facture énergétique est, en moyenne, de 17 à 20 % du total des dépenses des ménages. La hausse constante de la consommation électrique et de son prix, en parallèle avec celle des températures, nous incite à réduire notre facture énergétique au quotidien. Nous vous conseillons dans un premier temps de revoir votre abonnement EDF afin de choisir une offre en phase avec vos consommations.

Vous avez, peut-être, déjà fait le choix d’isoler la maison, extérieurement et intérieurement (changements de volets, de portes, isolation des combles…), dans le but d’avoir un logement moins énergivore. Voici, en plus, quelques gestes simples à adopter chaque jour pour préserver notre planète. Ils représentent aussi une source d’économies non négligeable:

DANS LES PIECES A VIVRE

Le chauffage atteint 65% des dépenses d’énergie. Les températures de 20° dans la salle à manger et de 16° dans les chambres sont conseillées, afin de ne pas surchauffer. Dans les pièces inoccupées, il vaut mieux arrêter les radiateurs et fermer les portes.

  • Installez un système de régulation et de programmation. Certains chauffages disposent d’une fonction « fenêtres ouvertes », pour l’aération des pièces.
  • Pour mieux protéger la salle du froid, fermez les volets et tirez les rideaux occultants.
  • Faites appel, chaque année, à un professionnel pour l’entretien de la chaudière, allonger sa durée de vie et économiser 10% d’énergie. Purgez régulièrement les radiateurs.
  • Eteignez la lumière systématiquement dès que vous sortez d’une pièce ainsi que les appareils électriques (TV, lecteur DVD, cafetière…). Débranchez-les (portable, ordinateur…) lorsque que vous ne vous en servez plus. Eteints mais branchés, ces appareils consomment encore de l’électricité. Les laisser en veille n’est pas conseillé: le gasppillage est de 10% de la facture.
  • Profitez au maximum de l’ensoleillement de la pièce pour son éclairage et pour la chauffer.
  • En cas d’absence prolongée, par sécurité et pour éviter tout gasppillage d’énergie, mettez tous les appareils électriques sur « off » (y compris le ballon d’eau chaude)

DANS LA CUISINE

N’ouvrez pas trop souvent le congélateur ou le réfrigérateur et ne mettez pas des plats chauds au réfrigérateur. Ces appareils doivent être régulièrement dégivrés, les grilles dépoussiérées. Cela représente 30% de la consommation.

Les joints des portes doivent être nettoyés et changés en cas de besoin, pour un fonctionnement optimal.

Ne faites pas marcher votre lave-vaisselle alors qu’il est à moitié rempli. Optez pour la touche « Eco. Les filtres et les joints de porte doivent être nettoyés.

Afin de diviser par quatre la consommation et de diminuer le temps de cuisson des aliments, recouvrez la casserole ou la marmite d’un couvercle.

DANS LA SALLE DE BAIN

Réglez la température de l’eau entre 55°C et 60°C: vous éviterez ainsi le risque de brûlure.

Une basse température (40°) suffit pour le lavage de votre linge. Attendez que la machine à laver soit pleine pour la faire fonctionner. Vous réaliserez ainsi 25% d’économie sur votre facture.

Le sèche-linge est gourmand en énergie (17% de la facture): étendez vos vêtements à l’extérieur, quand c’est possible.

Enfin, lors du remplacement de l’équipement électroménager, choisissez des étiquettes anti- gasppillage, mention A+++ (30 à 60% d’énergie en moins par rapport à la classe A).

Pour en savoir plus:

https://particulier.edf.fr/fr/accueil/contrat-et-conso/economies-energie/ecogestes.html

UNE FOIS LES BONS GESTES PRIS, J’ADAPTE MA PUISSANCE ÉLECTRIQUE

Tout d’abord, en tant que particulier, votre logement peut disposer de la puissance électrique suivante : 3 kVA, 6 kVA, 9 kVA ou 12 kVA. Afin de choisir la puissance la pus adaptée à votre logement et à vos besoins, il est nécessaire de prendre en compte les éléments suivants : le type de chauffage (électrique, au gaz),  la taille du logement, le nombre d’occupants, le mode de cuisson dans la cuisine (plaques électriques, au gaz)  etc.

Si vous avez des doutes, vous pouvez contacter directement votre fournisseur EDF afin d’estimer la puissance nécessaire ou consulter cette grille permettant d’estimer la puissance électrique nécessaire en fonction de votre logement : https://www.fournisseur-energie.com/edf-fournisseur-historique/tarif-abonnement-2018/.  Vous retrouverez également les différents prix 2018 proposés par EDF en fonction de la puissance électrique choisie.

Il est important de vous renseigner et de souscrire la puissance électrique la plus adaptée à votre logement car elle vous permettra de réaliser d’importantes économies, même en cas d’intervention payante d’un technicien qui sera vite rentabilisée par la baisse du coup de vos mensualités.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *