Cinq astuces pour limiter le gaspillage alimentaire

Une fois dans sa vie au moins, on a tous eu les restes d’un plat oublié dans son réfrigérateur, un yaourt périmé ou un quelconque aliment laissé à l’abandon. Ce geste qui a tendance à être fréquent, fait à la fois souffrir l’environnement et son portefeuille. Pour limiter les quantités de déchets alimentaires, les 5 astuces qui suivent peuvent être adoptées facilement.

1 – N’acheter que ce dont on a réellement besoin

Pour éviter de jeter des aliments et de la nourriture périmés, il est important de connaître et de maîtriser ses habitudes alimentaires, afin de limiter tout gaspillage. On doit aussi essayer de ne pas se ruer sur les promotions en gros format, convenant à une famille nombreuse alors qu’on n’est que 4 à la maison. Avant de faire ses courses, en plus de lister les aliments à acheter, on doit aussi lister les quantités appropriées, selon son utilisation au quotidien.

2 – Ranger et organiser son réfrigérateur

Une fois les courses faites, on doit procéder à un rangement optimal de son réfrigérateur et de ses placards. Pour commencer, on doit mettre les produits de même catégorie ensemble. Ainsi, les produits laitiers seront sur une étagère, les légumes dans un compartiment, les viandes sur une toute autre étagère et ainsi de suite. Ce geste permet de limiter les risques de trouver des aliments enfouis tout au fond du réfrigérateur, qui sera vite destiné au gaspillage. Ensuite, on doit le faire au quotidien aussi, on mettra devant les produits ayant une date limite de consommation proche. On pourra ainsi les consommer plus rapidement.

3 – Télécharger des applications pour mieux gérer les dates limites de consommation

Pour ne rien oublier dans ses placards, pour une utilisation au quotidien, on peut télécharger des applications telles que « Checkfood » sur son smartphone. Facile d’utilisation, on doit juste scanner les codes-barres des produits. L’application alertera son utilisateur, quelques jours avant, d’un produit qui est proche de sa date limite de consommation. Cela permet de limiter tout risque de gaspillage.

4 – Congeler, congeler et congeler

Toujours, afin de limiter les risques de gaspillage au quotidien, on n’hésite pas à congeler ses restes et autres aliments non entamés. Cela est d’autant plus pratique quand il apparaît cette flemme de cuisiner, on réchauffe et c’est prêt ! Bien conditionnés dans des barquettes individuelles, la congélation d’aliments permet aussi d’avoir des portions toutes prêtes, pour les pauses déjeuners et autres.

5 – Economiser en étant adepte des smoothies

Dans le cas où les fruits deviennent trop mûrs, on peut en faire des smoothies. Tout peut y passer comme les ananas, les fraises, les pommes, les poires et autres. C’est un geste simple à mettre en place, qui évite, encore une fois, le gaspillage alimentaire.